Assurance voiture sans permis : comment ça marche ?

Les voitures sans permis (VSP) également appelées voiturettes sont devenues tendances aujourd’hui. Ce n’est pas parce qu’elles sont sans permis et petites que vous puissiez le conduire sans exception. En fait, un tel engin tout comme les véhicules à moteur qui circulent sur la voir publique pourrait causés des accidents et des dégâts à un autrui. D’où l’importance d’assurer une VSP pour être couverte. Mais, quel type d’assurance prévoir ?

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

La voiture sans permis ou VSP comme son nom l’indique est un véhicule qui ne réclame pas un permis de conduire pour être utilisée. Elle s’agit d’un quadricycle léger à moteur. Elle est presque équipée d’un moteur diesel et a une longueur de 3 mètres au maximum. Pour être répertoriée comme VSP, elle doit être pesée à vide d’inférieur ou égal à 350 kg. Sa vitesse maximale ne doit pas dépasser de 45 km/h. Ce type de véhicule ne comporte que deux places au maximum. Elle doit être ainsi cylindrée à 50 cm 3. Nombreuses sont les spécificités de cette voiture, notamment les avantages d’une assurance auto sans permis de conduire par rapport aux voitures classiques.

Quelle assurance pour une voiture sans permis ?

Au même titre que les véhicules terrestres à moteur, les VSP peuvent aussi être impliqués dans un accident provoquant des dommages corporels et matériels à son conducteur et à un autrui. Voilà pourquoi vous devez souscrire une assurance voiture sans permis. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous tout comme les types de contrats proposés à un véhicule classique. La responsabilité civile (RC) équivalente à la formule au tiers est la garantie minimale qui ne couvre que les dégâts causés à un tiers. Il y a aussi la formule intermédiaire dite tiers étendu qui regroupe la RC avec les garanties incendie, bris de glace et vol. Terminons avec la formule tous risques qui est le plus idéale surtout pour une voiture neuve, car elle offre une protection maximale.

Comment fonctionne l’assurance d’une voiture sans permis ?

C’est vrai que vous n’avez pas besoin d’avoir un permis de conduire pour prendre le volant d’une VSP, vous n’êtes pas pourtant dispensé d’une assurance auto. Pas d’inquiétude pour cela parce les avantages d’une assurance auto sans permis de conduire par rapport à celle d’un véhicule classique sont divers. Il y a comme le prix de souscription qui est moins élevé en raison de sa vitesse réduite et de son faible kilométrage. Ainsi, le principe du bonus/malus ne s’applique pas à une telle voiture.

Quitter la version mobile